Présentation de Suzhou


Célébrée de tous temps par de nombreux poètes et artistes chinois et étrangers, la ville de Suzhou a su préserver au fil des ans un charme unique et une culture traditionnelle que n'a pas défiguré le boom économique de ces dernières décennies, contrairement à de nombreuses autres villes du pays. Paradis terrestre pour certains, « Venise de l'Orient » pour d'autres du fait de ses nombreux canaux, les qualificatifs ne manquent pas pour décrire l'atmosphère de ses vieux quartiers, typiques de la région du Jiangnan (sud du cours inférieur du fleuve Yangtsé). Centre urbain et industriel fort de 13 millions d'habitants, la ville est devenue ces dernières années l'un des pôles de développement les plus dynamiques de l'ensemble du territoire chinois grâce, notamment, à une politique d'ouverture internationale et à la proximité de la grande métropole de Shanghai. Selon les dernières statistiques disponibles, la ville accueille actuellement plus de 60 000 résidents étrangers et se situe, à l'échelle nationale, à la 5e place pour son PIB et au 4e rang pour les investissements directs étrangers.


La ville est réputée pour sa longue histoire, son réseau de canaux et ses nombreux jardins classiques, dont une dizaine ont été inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco. Centre commercial majeur depuis la dynastie des Song aux XIIe et XIIIe siècles, Suzhou est aussi connue pour son artisanat local (soie, broderie, éventails) et la vivacité de sa production culturelle (opéra Kunqu). Elle est au cœur d'un réseau de villages anciens dont certains sont accessibles en quelques dizaines de minutes à peine en voiture (Zhouzhuang, Tongli, Mudu, Luzhi, Jinxi...) ; enfin, elle est bordé côté ouest par le fameux Lac Tai et ses plantations de thé vert local, le Biluochun.