Votre visa & règles

Exit and Entry Administration Law of the People’s Republic of China

http://english.gov.cn/archive/laws_regulations/2014/09/22/content_281474988553532.htm

 

Regulations of the People’s Republic of China on Administration of the Entry and Exit of Foreigners

http://english.gov.cn/archive/laws_regulations/2014/09/22/content_281474988553545.htm

 
Deux types de visa sont standards dans le cadre de votre séjour. Ils diffèrent selon la nature de celui-ci:


VISA X1:
Si vous êtes un étudiant résidant plus de 6 mois en Chine, votre visa sera un visa d’études long-séjour de type X1, devant être transformé en permis de résidence à votre arrivée en Chine. Vous serez ensuite libres de vos mouvements entre la Chine et l’étranger jusqu’à l’expiration de votre titre.
ATTENTION: dès votre arrivée en Chine, le compte à rebours de la conversion de votre visa en permis de séjour débutera. Avant l’expiration des premiers 30 jours suivant votre entrée sur le territoire chinois, vous devrez effectuer la démarche menant à la délivrance d’un permis de résidence auprès des autorités, qui implique entre autres choses un test médical dans un centre habilité. L’université organisera et encadrera ces démarches. Veillez à emmener en Chine avec vous un maximum de documents.


VISA X2:

Si vous êtes un étudiant résidant moins de 6 mois en Chine, vous vous verrez délivré un visa d’études court-séjour de type X2, à entrée unique. Une fois arrivé en Chine, vous n’aurez pas d’autres formalités à accomplir avant votre sortie du territoire.
ATTENTION: l’entrée unique vous interdira de sortir du territoire chinois pendant la durée de votre séjour. Hong-Kong, Macao et Taiwan sont considérés comme des sorties, et compteront comme tels. Cette situation est le fait des règlements et des pratiques de la République Populaire de Chine et n’est pas du ressort de l’université.
Notez bien qu’en l’état, vos visas ne vous autorisent pas à effectuer un stage, ni à exercer une activité rémunérée en Chine: toute perception d’un salaire ou assimilé sera une infraction grave à la réglementation en vigueur, et pourra mener à une expulsion quasi-automatique du pays en cas de contrôle par l’inspection du travail.